Comment ne plus stresser en bourse?

Pour ne pas stresser en bourse, il faut avoir une méthode adaptée à votre style de trading.

Les différents styles de trading:

L’investisseur long terme:

La méthode idéale consiste à choisir différentes classes d’actifs (matières premières, actions, obligation, immobilier, indices)

Parmi chacune de ces classes d’actif, choisir celle qui a fait la meilleure performance sur les 3 à 12 derniers mois.

Chaque trimestre, on regarde la valorisation de son portefeuille , et on équilibre le poids de chaque classe d’actif. de manière à avoir un portefeuille équilibré parmi les différentes classes d’actifs.

Ce n’est bien évidemment pas la méthode qui permet le meilleur rendement, mais on a un excellent rapport entre le temps passé, et le rendement.

Le swing trading

Le swing trading consiste à acheter des titres qui seront conservés entre quelques jours et quelques semaines, ou entre quelques semaines et quelques mois.

Le stress peut être complètement supprimé à partir du moment ou l’on a une méthode qui permet de savoir déterminer son risque pour définir la taille de ses positions, et son plan de trading (savoir couper ses pertes, prendre ses profits, laisser courir ses gains).

Le risque est réparti sur plusieurs titres, et les prises de position ne sont prises qu’après avoir eu suffisamment de positions sécurisées.

La taille de la position et le nombre de lignes en moins vont vous aider à réussir à ne pas faire des grosses bêtises, et à vous permettre de rester serein.

Le risque principal de perte étant l’ouverture avec un gap (écart important entre le cours de clôture d’un jour, et le cours d’ouverture du lendemain). Ce risque est limité, puisque vous n’avez pas mis tous votre capital sur un seul titre, et que vous n’avez pas choisi que des titres dans le même secteur.

Le day trading.

Il s’agit de prendre des positions dans la journée.

La même stratégie que le swing trading peut être appliquée, mais avec un risque moindre, puisque le day trader clôturera sa position avant la clôture des marchés.

Il n’a donc pas de risque de gap.

Le scalping

Ce mode de trading est certainement celui qui peut sembler le plus stressant, et pourtant, c’est probablement celui qui peut permettre de rester le plus serein.

En effet, on va chercher des tout petits gains avec des grosses quantités, mais on se positionne à un moment où les probabilités de gains sont très fortes.

Pour rester zen et scalper, le principe est de jouer des probabilités de hausse ou de baisse très élevées, et de couper sa position très rapidement.

La règle à appliquer pour gagner durablement avec le scalping, c’est d’accepter les pertes, car elle font partie intégrante du trading

Le scalpeur doit impérativement avoir un courtier qui lui permette de passer un ordre bracket. C’est un ordre qui permet d’avoir dès son ordre d’achat (ou de vente), les deux ordres stop et take profit.

Voici pour l’illustrer à quoi ressemble un ordre bracket chez l’un de mes courtiers IG. (L’objectif de cet écran n’est pas une incitation à la vente ou à l’achat sur la devise AUD/USD) 😉

Ordre d’achat avec stop et limite positionné

Sur l’écran, on voit que je souhaite acheter à 0,78189, et vendre soit à 0,78039 si le cours descend dessous, soit à 0,78339 si le cours atteint les 0,78339.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Cet article vous a plu?

Pour aller plus loin, je vous propose de télécharger gratuitement ce livre. 

Il vous suffit pour celà de m'indiquer votre e-mail afin que je puisse vous l'envoyer.

 

illustration

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recevez gratuitement ce livre d'experts

Recherches utilisées pour trouver cet article :ordre bracket bourse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *