Comment pyramider

Le pyramidage consiste à renforcer une position. C’est à dire augmenter le nombre d’actions que l’on possède au fur et à mesure que la position prise est de plus en plus confortable.
C’est une technique contre intuitive, car on est souvent plus facilement attiré par le fait de vouloir refuser d’avoir eu tort, que par le fait de renforcer l’idée d’avoir raison.

Le moyennage à la baisse, consistant à renforcer un position perdante est une mauvaise habitude que prennent souvent les débutants. (Je suis passé par là aussi ;-)).

Lorsque vous choisissez une action, vous devez définir un niveau de perte acceptable. Lorsque ce niveau de perte acceptable est atteint, vous devez vous débarrasser du titre.

Maintenant, si vous avez pris un titre sur lequel vous avez une position gagnante, c’est à dire un titre pour lequel votre situations est confortable, car votre niveau de stop rend votre trade sécurisé, pourquoi ne pas renforcer la position si un nouveau signal d’achat est déclenché sur ce même titre?

Tout d’abord, vous devez définir une limite de votre capital investit sur un seul titre. Pyramider c’est bien, mais il ne faudrait pas que vous vous retrouviez avec un titre qui représente plus de 10 ou 20% de votre capital. (cela peut dépendre de la taille de votre portefeuille). Avec capital inférieur à 10.000€, une position de 20% peut être pertinente.

Avec un capital de 100.000€ ou plus, il est préférable de se limiter à 10%.

Pour pyramider, vous pouvez par exemple prendre une petite position lors de votre premier signal.

Sur l’image ci dessus, vous pouvez voir les signaux d’achat, avec le 1er niveau d’objectif, sur lequel je me sépare généralement de la moitié de mes titres pour alléger ma position. Dès que l’on a vendu la moitié de sa position, on ne peut plus perdre d’argent (sauf en cas de gros gap baissier), puisque l’on peut remonter le stop (la courbe verte sous le graphique montre le niveau de stop).
En ayant allégé sa position, on peut mieux se renforcer lorsqu’il y a un nouveau signal. Cela permet d’avoir une position de plus en plus confortable, car il est plus fréquent qu’une action avec laquelle on est à l’aise nous fasse faire de meilleures performances.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  21/06/2016 Air France : Un peu de patience

On peut également se servir des ratios de fibonacci (qui peuvent être tracés sur le graphique en cliquant sur une option de l’outil d’aide à la décision).

On voit sur le graphique ci dessus le niveau d’achat possible (trait noir entre le niveau d’objectif (en bleu) et le stop (en vert) pour renforcer sa position pour profiter des retracements, et ne pas acheter au plus haut. On voit le nombre d’opportunités suffisamment fréquentes pour savoir être patient, et ne pas se jeter immédiatement sur un titre de peur de rater le train en marche.

Accédez vous aussi à la méthode que j'utilise au quotidien

Vous êtes 64% à souhaiter développer une nouvelle source de revenus.

52% à vouloir devenir libre financièrement

28% à vouloir vous constituer un capital pour préparer votre retraite.

Vous en avez marre de voir vos gains effacés par les pertes? Vous avez perdu beaucoup en bourse?

Vous ne savez pas détecter les actions qui vont monter, ni si c'est le moment d'acheter ou de vendre?

Peut-être avez vous peur de vous lancer? Vous êtes hésitant?

Alors essayez mon outil d'aide à la décision dont l'objectif est de vous simplifier la vie au maximum.

Vous voulez en savoir plus?

Cliquez ici pour accéder à ma méthode de swing trading complète

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.