Les 4 phases des bandes de bollinger

Les bandes de Bollinger ont été inventées par John Bollinger, et permettent de visualiser les anomalies de marché. 

Même si vous n’avez pas forcément besoin de connaitre la formule de calcul, cela peut vous aider à mieux comprendre cet indicateur, qui est quand on l’a bien compris un élément complémentaire très intéressant qui peut augmenter considérablement vos chances de succès. 

Comment ça se calcule?

Vous prenez une moyenne mobile, et vous ajoutez 2 fois l’écart type du cours moyen ((plus haut+plus bas+cours de clôture) / 3). 

Vous obtenez la bande supérieure.

Pour obtenir la bande inférieure, il suffit de retirer 2 fois l’écart type de la moyenne mobile. 

Si le bandes sont parallèles, cela signifie que l’écart moyen est relativement stable. Nous sommes donc à ce moment en phase 1

Dans l’image ci dessous j’ai décomposé les phases du titre Air france. 

La seconde phase 1 n’est pas vraiment une phase 1, car elle n’a pas eu le temps de s’aplanir. 

Lorsque les bandes s’écartent, cela signifie que les cours évoluent avec des variations plus fortes que la moyenne (on a 4 fois l’écart type entre la bande haute et la bande basse). Nous sommes alors en phase 2. C’est généralement le meilleur moment d’entrer en position.

Lorsque les bandes supérieures et inférieures vont dans la même direction, nous entrons alors en phase 3. Cela signifie que la volatilité du titre est toujours forte, mais est plus régulière. C’est une excellente phase pour renforcer sa position.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Le meilleur investissement en bourse dévoilé

Lorsque les bandes se resserrent, c’est généralement le moment ou il vaut mieux prendre ses bénéfices, et commencer à redoubler de vigilance. En effet le titre commence à avoir des variations moins fortes, le rendant de moins en moins attractif. Les investisseurs de la phase 2 commencent à sortir.  Il est bon à ce moment de s’alléger.

Quelles variables faut il utiliser?

Il n’y a pas de vérité absolue, mais la première variable que vous devez prendre dépend de votre horizon de placement. 

Si nous prenons le même graphique (nous somme dans les 2 cas en journalier) mais en mettant une bande paramétrée à 50 périodes, Nous pouvons constater que l’on est en phase 2, ce qui peut nous conduire à vouloir rentrer sur le titre.

Et si nous zoomions un peu davantage.

En paramétrant à 20 périodes les bandes de Bollinger, nous pouvons voir que nous sommes en phase 4. Vous pouvez augmenter vos probabilités de succès en attendant d’avoir une convergence des phases 

REPONDEZ A CE PETIT SONDAGE ET RECEVEZ UN CADEAU

Cliquez sur ce lien et demandez votre cadeau par mail à lv@vivre-en-bourse.com. Vous recevrez en cadeau mon screener "Ma sélection Zen"
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.